Sous le même ciel d’Erika Boyer

Date de sortie : 22 novembre 2017

Maison d’Editions : Auto Editions

Genre : Romance

Le résumé :

Alejandro n’a eu d’autre choix que de suivre ses parents qui ont décidé de quitter l’Espagne pour s’installer en France. Taciturne et introverti, il a peur de ne pas réussir à trouver sa place dans ce nouvel environnement et s’inquiète que ses différences l’empêchent de se faire des amis.

Mais ses craintes se meurent lorsqu’il rencontre son voisin, Hugo. Jovial et chaleureux, ce dernier aime l’accent hispanique du garçon d’en face, tout autant que son prénom et ses étonnants cheveux longs. Alors, aussi vite que le permet l’innocence de leur jeune âge, les deux enfants se lient d’amitié.

Sous le ciel de la Ville d’Hiver, Alejandro et Hugo deviendront des hommes. Ils découvriront l’amitié et l’amour, et embrasseront la vie pour en comprendre le véritable sens.

En vente sur AMAZON


 

Mon Avis :

Quand j’ai découvert ce livre sur « Simplementpro », j’ai de suite été attirée par la simplicité de la couverture … Et j’avoue que je ne m’attendais pas à y découvrir une histoire aussi profonde, touchante, percutante … À l’instant ou j’écris mon ressenti, je suis encore complètement chamboulée par les émotions qui ont capturé mon cœur et mon âme pendant ma lecture et encore après avoir refermé mon livre ! Ce bouquin, de par l’histoire d’amour qu’il nous délivre et de par toutes les choses que j’ai ressenties pendant ma lecture, ne peux que rejoindre mes coups de Cœurs. Il y avait un moment qu’un livre ne m’avais pas percutée à ce point ! J’ai ressenti une déferlante d’émotions intenses et variées … mon cœur a aimé fort et souffert tout autant, j’ai ris et pleuré (beaucoup – vive les kleenex) mais je ressors de cette lecture, certes, encore avec les larmes aux bords des yeux, le nez sûrement un peu rouge, mais heureuse d’avoir découvert l’histoire d’Alejandro et Hugo …

« Sous le même ciel« , nous dévoile l’histoire de deux hommes ordinaires, de leur rencontre étant jeune, jusqu’à leur vie d’hommes … Au fils des ans, nous suivons l’évolution de leur relation, la naissance de leur amitié, et petit à petit, nous découvrons à leur rythme les sentiments qui les unissent (le fait de les suivre sur plusieurs années intensifie les émotions ayant la sensation de les connaître depuis toujours) et découvrons leurs émois, leurs envies, leurs vies tout simplement … C’est un récit poignant, touchant, vibrant, qui démontre que l’amour est là ou nous ne l’attendons pas, ou nous ne l’espérons plus … Un récit qui démontre que l’amour est fort, qu’il aide un être à grandir et à s’apprécier …

Je découvre la plume d’Erika Boyer avec ce roman, et j’avoue que je suis agréablement surprise … Au premier abord, j’ai trouvé cette dernière assez simple, sans fioriture… Mais elle colle parfaitement avec le récit qu’elle nous propose : fluide, douce, pleine de légèreté et ce même dans les instants les plus poignants …. Avec des mots simples, mais toujours d’une grande justesse, elle nous divulgue des émotions criantes de vérité. Elle nous propose une histoire avec des protagonistes comme vous et moi… Oui !!! Point de supers héros plus forts que tout, non ! Là, il s’agit d’hommes ordinaires qui vont s’aimer de façon extraordinaire ! Ajouté à cela, tout un florilège de personnages secondaires intensifiant les sentiments amoureux de nos deux héros, mais qui plus est, démontre que l’amitié est toujours un pilier pour celui à qui elle est donnée …

Après avoir refermé ce livre, je n’avais qu’une envie: le lire à nouveau et pouvoir replonger dans l’histoire d’Alejandro, Hugo, Mélody, Tony, Benito, Simon, Laurent …

Vous l’aurez compris, ce livre… enfin Alejandro et toute sa bande, ont carrément volé mon cœur. De ce fait, je ne peux que vous conseiller de vous laisser tenter et de le découvrir à votre tour, espérant simplement qu’il vous fera vibrer tout aussi intensément !

Je finirai avec cette citation :

Le plus fou c’est que je crois l’avoir aimé dès le début, bien avant que mon corps s’épanouisse et se mette à le vouloir, peut-être quand il m’a chanté sa chanson étrange mais touchante, ou bien quand il m’a offert la lune. À moins que la simple vue de ses yeux verts m’ait suffi.

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Sous le même ciel d’Erika Boyer »

  1. Quelle chronique ! Quand j’en lis une comme ça, c’est moi qui suis toute retournée…
    Je suis vraiment heureuse que ce livre t’ait plus, qu’il t’ait autant touchée. J’aime tout ce que tu en dis, notamment sur les personnages qui ne sont pas des surhommes, qui ne sont « que » des hommes, parce que c’est exactement ce que je voulais ; l’histoire de gens comme nous, des messieurs tout le monde. Ça fait plaisir de voir que tu l’as bien perçu comme ça.
    Merci d’avoir lu mon roman et merci d’en avoir parlé aussi joliment ♡

    Je m’avance pas mal en te disant cela parce que je n’ai pas encore attaqué l’écriture de ce projet, mais si ça t’intéresse, je prévois d’écrire un recueil de petites histoires sur ces personnages : sur les héros (histoires de leur passé ou pas forcément racontées) mais aussi sur les personnages secondaires comme Greenie ou Beni, par exemple ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s