Seulement l’amour (tome 1 + bonus) de Garrett Leigh

Date de sortie : 09 novembre2017

Maison d’Editions : Juno Publishing

Genre : Romance / Militaire

Le résumé :

Seulement l’amour

Le diagnostic d’une maladie chronique de l’estomac ne laisse au sergent Jed Cooper, âgé de trente-deux ans, d’autre choix que de mettre un terme à sa carrière militaire. Puis, dans les rues poussiéreuses de Kirkouk, une embuscade qui se déroule tragiquement décime son équipe, et il retourne aux États-Unis avec une jambe brisée et le souvenir de son meilleur ami mourant dans ses bras.

La vie dans sa ville natale endormie s’avère intolérable jusqu’à ce qu’il trouve le réconfort dans une cabane au bord du lac avec un jeune charpentier vivace, Max O’Dair. Dans l’ombre de l’épilepsie qui pèse périodiquement sur Max, Jed et lui forment un lien tacite. Après une crise en pleine nuit, Jed se rend compte de ce que Max signifie pour lui, et la vie lui a enseigné de ne pas perdre de temps. Mais les lignes entre le contentement et la complaisance sont floues. Les choses laissées cachées ressurgissent pour déchirer leur monde, et avant qu’ils puissent réparer les dégâts, la mort vient à nouveau les appeler. Les visages du passé et du présent se rassemblent autour d’eux pour affronter la tempête, mais très vite, il leur reste seulement l’amour.

BONUS : Éveillé et vivant

Après qu’une opération réussie soulage Jed de la maladie qui l’a presque tué, il rentre à la maison avec Max pour récupérer lentement. Ayant le temps de se reconnecter, Max lui montre une nouvelle façon d’aimer. Maintenant, devant un carrefour et une nouvelle vie, Jed doit écouter ses amis et sa famille afin d’apprendre à aller de l’avant.

En vente sur AMAZON


 

Mon Avis :

Je ressors de cette lecture vraiment conquise et touchée par l’histoire qui nous y est délivrée … Il ne m’a pas manqué grand chose, juste un petit détail que la romantique que je suis voulait, attendait et n’a pas eu (je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler le roman, mais pour ma part, c’était un moment important que j’aurais aimé lire, vivre et ressentir pendant ma lecture), afin de classer cette histoire dans mes coups de cœur …

Dès le prologue, le ton est donné, j’ai su de suite que mon petit cœur allait vibrer intensément et ce fut le cas ! Que du bonheur ! La sensible que je suis à même versé des larmes … Mais sérieux comment ne pas être touchée un temps soit peu par ces deux êtres meurtris (mais aussi par tous les personnages secondaires qui gravitent autour d’eux), touchée et émue par les circonstances de la vie qui ont fait d’eux ce qu’ils sont maintenant ?

L’auteure, avec une plume d’une grande simplicité, incisive et douce à la fois, nous délivre une magnifique histoire ou l’amour est le pilier central de deux existences …

Avant d’être une belle romance, c’est avant tout le récit de deux vies, le récit de deux hommes ordinaires qui vont se rencontrer, se dévoiler et découvrir que l’amour est possible malgré les blessures, les secrets, la maladie … Une rencontre qui va les forcer à lâcher prise, à s’ouvrir à l’autre … Rien ne sera facile, mais quand un lien tacite prend vie entre ces deux êtres qui se reconnaissent dans leurs douleurs, dans leurs espoirs, nous suivons l’évolution d’une relation qui naîtra doucement au fil des mots bien choisis de l’auteure ! A chaque instant, Garrett Leigh fera preuve de pudeur et de délicatesse (même pendant leurs rapprochements charnels, rien ne sera surjoué et cela colle parfaitement à leur histoire !), ce qui ajoute, pour ma part, une belle intensité au récit.

Elle a su, au fil des chapitres mêlant passé et présent, nous plonger au cœur de la guerre, au cœur des missions délicates que devaient effectuer Jed, l’un des protagonistes, et ce, sans jamais rentrer dans le côté patho que l’on peut attendre dans ce genre de récit ! De ce fait, le tout en est encore plus touchant, plus poignant, nous faisant mieux comprendre les réactions et les actions de Jed vis-à-vis de sa famille, de Max ou de ses frères d’armes …

J’ai beaucoup aimé Max pour sa douceur, sa délicatesse et l’amour qu’il donne à Jed sans jamais s’imposer … Mon cœur a définitivement été capturé par Jed, cet homme droit dans ses rangers, pouvant paraître froid et distant, ne se laissant pas apprivoiser facilement, mais qui, à côté de cela, renferme un cœur complètement guimauve avec ses nièces …. Ayant tellement l’habitude de tout diriger, de se montrer invincible, qu’il aura du mal à se laisser approcher et aimer … Malgré cela, on ressent bien son attachement à Max, le bien que cet homme discret lui fait … Une rencontre qui touche en plein cœur, qui émeut et qui délivre de belles émotions.

Avec « Seulement l’amour », nous suivons au fil des pages une histoire qui porte tellement bien son titre, car il est effectivement question de cela dans ce récit ! Seul l’amour est important et mérite qu’on se batte pour le vivre pleinement, sans regarder en arrière, sans se mettre des barrières …

Voici une superbe histoire à côté de laquelle vous ne pouvez absolument pas passer, et encore plus si vous aimez les romans « militaro-romantiques ». Foncez ! Ce livre est fait pour vous !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s