Un cœur solitaire de Christina Mckenna

Date de sortie : 02 mai 2017

Maison d’Editions : AmazonCrossing

Genre : littérature contemporaine / Romance

Le résumé :

Irlande, 1974

Marqué par une enfance très dure dans un orphelinat, Jamie McCloone vit seul dans sa ferme et s’enfonce progressivement dans la dépression et l’alcoolisme. À quarante ans, Lydia Devine se sent plus seule que jamais, obligée de vivre aux côtés de sa mère, désormais âgée, qui ne l’a jamais aimée.

Tous deux ont récemment perdu un être cher et souffrent de leur isolement. Poussée par une amie, Lydia prend une décision qui va changer sa vie : elle passe une petite annonce dans la rubrique « Cœurs solitaires » d’un journal que Jamie épluche chaque jour pour trouver l’amour… Et il est séduit par la simplicité de celle de Lydia. Entre l’institutrice réservée et le fermier rustre, le courant passera-t-il ? Peut-on se libérer d’un passé malheureux grâce à l’amour ?

Ce roman est un beau portrait de vie dans une Irlande rurale et charme par ses personnages authentiques et son humour délicat.

En vente sur AMAZON


 

Mon Avis :

Je ressors de ma lecture avec un avis un peu mitigé …

Si l’intrigue est bonne, que le contexte historique est bien respecté et que les faits proposés sont prenants, j’avoue que certains passages ont alourdi ma lecture, et que j’ai fini par les lires en diagonale, car au final ce qui m’intéressait vraiment, c’était ce qui attendait Jamie à la fin de ce roman, et ce qui lui était arrivé dans son enfance … Ces années écoulées qui avaient fait de lui l’homme qu’il était actuellement … Si j’ai poursuivi ma lecture, que j’ai fini ce livre, que je me suis accrochée, C’est parce que je voulais connaître la finalité de cette rencontre peu conventionnelle, comprendre et découvrir ce que ces deux cœurs solitaires pouvaient s’offrir l’un à l’autre …

Le final m’a beaucoup plu et un peu surprise (enfin pas tant que cela en repensant aux détails fournis au fil des pages !). Par contre, je trouve dommage que la fin soit si précipitée, alors que le roman nous offre de longues parties de récit qui n’apportent rien au sujet principal ! J’ai la sensation que l’auteur brodait son récit de faits et de paroles pour étoffer le sujet qui nous incombe réellement dans ce texte : Lydia et James !

J’ai été touché par la plume de l’auteure, par sa façon de nous délivrer entre deux chapitres au présent, un peu du passé atroce de James …. Elle nous délivre avec de la pudeur, de la justesse ce qui se passaient derrière les murs de ces orphelinats … Elle arrive avec dextérité à nous faire ressentir la détresse, la douleur, la peur, la souffrance de ces petits êtres sous le joug d’une religion méprisante et tyrannique ! Rien que pour ces passages-là, ce livre vaut la peine d’être lu !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s