Accepter de Shade Bow et Kaylin Louvel

Date de sortie : 10 juillet 2017

Maison d’Editions : Mix Editions

Genre : Romance / Ahndicap

 

Le résumé :

C’est l’histoire de Dray, un ancien soldat bien cabossé par la guerre, de Maxime, son petit frère autiste, et de Lucas, un pianiste que la vie n’a pas épargné non plus. À sa manière, chacun de ces personnages vit en reclus. Il faudra une bonne dose d’acceptation pour qu’ils parviennent à dépasser ce qu’ils prenaient pour acquis, et peut-être trouver un second souffle.

En vente sur AMAZON


 

Mon Avis :

**Chronique Coup de ❤ **

Quand la Maison d’Editions a partagé sur son mur, la couverture de ce livre, j’ai de suite été conquise, et je savais qu’il fallait à tout prix que je lise l’histoire qu’elle présentait. J’avoue que j’en attendais beaucoup, et que j’ai été plus que satisfaite, complètement conquise … Conquise de par le contenu de ce roman, mais aussi par le style des auteures.

J’ai tout simplement dévoré ce roman. Une fois ouvert difficile de le refermer, tellement j’ai de suite été happée, subjuguée par le thème et la force des personnages (principaux et secondaires). C’est un récit touchant, bouleversant, mais tellement doux et tendre à la fois …

J’ai été touchée (mon cœur a souffert) par ces deux hommes forts et fragiles à la fois (et ce, chacun à leur façon, des souffrances différentes, mais toutes aussi bouleversantes), j’ai été émue par le don de soi dont fait preuve Dray, par son abnégation sans faille, par son soutien et sa tendresse qu’il promulgue à Lucas … j’ai été bouleversée par le difficile chemin qu’ils vont devoir prendre pour arriver au bonheur … j’ai été happée par la force des sentiments qu’ils ressentent l’un pour l’autre, mais aussi par toutes les émotions fortes que ce roman nous divulguent au fil des pages.

« Accepter », avant d’être une magnifique histoire d’amour, c’est un récit qui nous délivre un message fort , un message sur la reconstruction qui passe par l’acception … un message d’espoir puissant … Il est impossible de rester de marbre à la lecture de ce livre tant l’émotion est là, bouillonnante, captivante, percutante …

Ce livre est sublime, plein de douleurs, de peurs, de doutes, mais aussi plein de douceur, de force, de tendresse … et surtout d’amour. L’amour avec un grand A, celui qui ne juge pas, celui qui soutien envers et contre tout ! L’amour qui permet de se reconstruire, et d’enfin prendre son envol, pour vivre tout simplement … Celui qui permet d’ouvrir son cœur, d’aimer son prochain et surtout d’accepter l’amour en retour, et ce malgré les apparences …

« Accepter », c’est la collaboration de deux plumes addictives que je découvre, deux plumes qui réussissent avec beaucoup de douceur et de subtilité, à nous offrir un roman où, malgré la gravité des traumatismes subits par les protagonistes, elles ne rentrent pas dans le pathos à outrance, et ne bascule pas dans le côté glauque de la chose; car même quand elles nous dévoilent petit à petit les éléments qui font que la souffrance est là, prégnante, poignante, elles arrivent à le faire avec tendresse et délicatesse… Elles nous touchent en plein cœur et nous font ressentir des émotions vives et intenses … Reste à espérer qu’elles poursuivront cette fructueuse collaboration !

Voici un livre que je ferme émue quasi aux larmes (d’une part, tant le message tout au long des pages et à la fin de l’épilogue est poignant et criant de vérité et d’autre part tant Dray, Lucas, Maxime m’ont touché et ont volé mon coeur), mais qui me laisse le cœur gonflé d’amour et de réconfort …

Je ne peux que vous conseiller vivement de prendre le temps de découvrir cette magnifique histoire d’amour …. Pour ceux et celles qui me demanderont si ce roman contient de la souffritude, je peux dire que oui, mais surtout ne pas faire l’impasse à cause de cela, car avant toute chose, ce roman contient tellement d’amour et d’espoir qu’il nous fait annihiler la douleur … Alors, lisez-le !

 

Je finirai avec ces citations :

— Je ne te force pas. J’aime te découvrir petit à petit. Je n’ai juste pas l’habitude d’attendre.

— Pourquoi attendre ? Tu pourrais avoir mieux que moi, osa péniblement Lucas d’une voix essoufflée, le regard baissé. Dray se redressa aussitôt, lui jetant un regard presque noir.

— C’est toi que je veux et personne d’autre, c’est clair ? Si je voulais la facilité, j’aurais accepté la proposition de Thomas. Mais ce n’est pas ce que je veux. Ce que je veux, c’est toi et ta timidité. Toi et ton corps un peu cassé. Toi et ta gentillesse. Toi et ta douceur. Toi tout simplement. C’est tout ce que je veux.

 

Tu n’as pas besoin de quelqu’un qui te complète. Tu as seulement besoin de quelqu’un qui t’acceptera complètent

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s